Vous êtes ici : Accueil > Histoire du département
  • Histoire du département

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fondé en 1969 dans le cadre du Centre Universitaire Expérimental de Vincennes par Michel Foucault, le département Philosophie de Paris VIII s’est depuis lors inscrit, par ses recherches, et à tous les niveaux de ses enseignements, dans une triple orientation :

     

    1) Interrogation des formes et des frontières de la politique,

     

    2) Étude des modalités de constitution de l’esthétique comme domaine de pensée,

     

    3) Critique des circulations entre discours savants et profanes sous la détermination des divers champs de la pratique humaine.

     

      

     

    Comme nous l’ont montré François Châtelet, Gilles Deleuze ou Jean-François Lyotard qui ont enseigné dans notre département, il ne saurait y avoir de travail de l’histoire de la philosophie sans que celle-ci engage une pensée du présent ; mais il ne saurait non plus y avoir de pensée critique du présent qui ignore les conditions dans lesquelles se sont constitués les concepts dont nous nous servons pour bâtir notre jugement. De ce que nous entendons par la beauté, la liberté ou par le justice, jusqu’à la détermination de ce qui constitue la singularité d’une expérience ou les conditions d’élaboration d’un espace commun, en passant par les lignes de partage entre la science et l’opinion, entre le sensible et le conceptuel, les questionnements propres à la philosophie y sont partout déterminants. Ils n’ont pas en vue d’offrir des clôtures de sens, mais proposent à chacun de lui fournir des instruments de jugement qui ne seront vraiment opératoires que dans la mesure où il les fera lui-même évoluer.

     

        

     

     

    Afin d’entretenir un lien continu entre enseignement et recherche, les activités du département de philosophie de l’Université Paris 8 se sont ainsi caractérisées par :

     

    - une vocation d’ouverture aux différentes pratiques de la philosophie et à leurs différents lieux d’élaboration,

     

    - une ouverture internationale,

     

    - une tradition de pensée critique.

     

    Le département de philosophie propose ainsi un cursus complet d’études supérieures comprenant une licence, un master, un doctorat.

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page